Sur la décriminalisation partielle des actions incitant à la haine ou à l’hostilité et portant atteinte à la dignité humaine en raison de l’appartenance à un groupe social

Natalia Krylova

Professeur, Centre de droit pénal et de criminologie, faculté de droit, Université d’État de Moscou (Lomonossov)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *